Si nous habitions à Bali, Thomas s'appellerait Wayan et Elisa Made.  Les familles balinaises prénomment leurs enfants selon leur ordre de naissance.  Ainsi, l'aîné portera le nom de Wayan, le cadet sera Made, le troisième Nyoman et le quatrième Ketut, quelque soit leur sexe!  Je trouve cette coutume rigolote et d'une grande simplicité.  Thomas, quant à lui, trouve cela bien compliqué.  Comment font-ils pour savoir qui on appelle?  Imaginez le casse-tête du maître d'école qui a une vingtaine de Wayan dans sa classe!
"Wayan!"
"Ya!" répondent en choeur une ribambelle d'enfants.