Nous nous réveillons vers sept heures trente.  Nous déjeunons de croissants achetés à la boulangerie du coin avant d'aller à la maison de la magie.  Il est dix heures.  Nous sommes les premiers à rentrer suivis peu de temps après par un groupe d'enfants très bruyants.  La visite qui inclut un spectacle de magie dure deux heures et est appréciée par toute la famille.  Dans la première salle, est retracée l'évolution de la magie à travers les âges : le temple grec truqué, le bateleur du Moyen-Age qui fait disparaître une poule, le physicien Pinetti du dix-huitième siècle et le magicien Buatier De Kolta du dix-neuvième.  La deuxième salle est la salle des illusions avec kaléidoscopes, illusions d'optique, jeux de miroirs, perspectives et illusions.  IMG_0897On apprend que le célèbre magicien américain Harry Houdini a changé de nom en hommage au magicien français Eugène Robert-Houdin né à Blois en 1805.  Celui-ci n'était pas seulement magicien ; il était aussi un génial inventeur d'horloges et d'automates.   Dans une autre salle, équipé d'un dispositif optique on marche le long d'une rampe en regardant dans un miroir placé sous notre nez.  On peut y voir l'univers sous-marin comme si on évoluait dans l'eau.  Après le spectacle de magie théâtrale, nous sortons juste à temps pour voir apparaître aux fenêtres les six têtes de dragons mobiles.  C'est une visite fort sympathique qui plait aussi bien aux enfants qu'aux parents.

Après le déjeuner au gîte, nous visitons le château de Blois.  C'est une visite ludique qui plait bien aux enfants.  Le château est composé de quatre parties : le château médiéval du dixième siècle, l'aile Louis XII construite en brique rouge et pierre entre 1498 et 1503 de style gothique flamboyant, l'aile François Ier édifiée entre 1515 et 1520 qui illustre l'influence de l'architecture italienne et enfin l'aile Gaston d'Orléans bâtie entre 1635 et 1638 pour le duc d'Orléans, frère de Louis XIII, et chef d'oeuvre de l'architecture classique française.  IMG_0577On découvre les appartements royaux dont la chambre du Roi où aurait eu lieu l'assassinat du duc de Guise sur l'ordre du roi Henri III.  Dans le cabinet de la Reine, on y voit deux cent trente-sept panneaux sculptés qui dissimulent quatre placards à mécanismes secrets enfermant des objets d'art Renaissance.  C'est la seule pièce avec son décor d'origine.  Lors de cette visite, on apprend que François Ier était très grand (1m92) et que le duc de Guise mesurait 2m06.  Charles VIII par contre ne mesurait qu'1m52.  Nous recommandons cette visite avec des enfants.  Après avoir quitté le guide, nous retournons sur nos pas prendre des photos et faire le parcours à notre guise.  Thomas veut revoir les dragons, nous allons donc nous asseoir sous les arbres devant la maison de la magie attendre que les monstres sortent la tête.  Le soir, je fais sauter des crêpes pour le plus grand plaisir des enfants et des grands !  La nuit ne sera pas aussi calme que la précédente.  Aujourd'hui les rues sont animées, la musique bat son plein et le feu d'artifice est tiré sur les bords de la Loire.  Les enfants s'endorment vers vingt-deux heures trente.  Munie de mes boules Quiès qui sont devenues incontournables lors de nos voyages, je finis par m'endormir.