IMG_0941_1La visite de Cheverny est rapide.  Le temps de voir l'intérieur du château et hop nous voici en route pour Chambord.  Après le pique-nique dans le parc, nous avons rendez-vous pour une visite ludique avec le frère Thomas qui nous guide à travers le château.  C'est un comédien qui fait beaucoup rire les enfants.  Il est tellement drôle que les visiteurs s'arrêtent pour l'écouter et le cercle autour de nous grossit de plus en plus.  La visite dure deux heures et nous aimerions le suivre encore un peu.IMG_0966_1
Après cette visite enthousiasmante, nous louons des vélos et partons sur le sentier qui entoure le château.  La promenade dure une heure et fait l'unanimité. 

Qu'avons-nous retenu de Chambord ?
Il a été construit dans une région marécageuse.  Le chantier est lancé par François Ier en 1519.  Il est alors âgé de vingt-cinq ans.  Il entreprend la construction de ce château de retour d'Italie, marqué et influencé par l'architecture italienne de la Renaissance.  Chambord a l'apparence d'une forteresse médiévale avec son donjon flanqué de quatre tours mais possède aussi des éléments architecturaux de la Renaissance italienne comme la terrasse, les pilastres et moulures sur les façades.  François Ier ne séjourna à Chambord que soixante-douze jours en trente-deux ans de règne.  A sa mort en 1547 seuls le donjon et l'aile royale sont terminés.  Son fils Henri II et Louis XIX donneront à Chambord son allure d'aujourd'hui.
IMG_0946Nous commençons notre visite par la chapelle où nous attend notre guide insolite.  Nous empruntons ensuite le grand escalier à doubles révolutions.  Léonard de Vinci pourrait être l'inspirateur de ces deux escaliers qui évoluent autour d'un noyau creux central.  Nous arrivons au dernier étage, là où logent les fumistes, ceux qui s'occupent des deux cent quatre-vingt deux cheminées du château.  Les terrasses offrent le spectacle des toitures, symbiose de gothique flamboyant et de Renaissance italienne.  Du donjon, nous allons dans l'aile Est où se trouve le logis du roi François Ier.  Nous apercevons au-dessus des fenêtres la fleur de lys, symbole des rois de France choisi par Clovis, premier roi de France.  Se succèdent alors salles des gardes, antichambres, chambres de parade, pièces privées.  IMG_0963Nous voyons l'appartement de la reine occupé par les deux épouses de Louix XIX, Marie-Thérèse d'Autriche et Madame de Maintenon.  Nous terminons la visite par la chambre du roi.  Au dix-huitième siècle, pour parvenir à se chauffer, on diminua les volumes des salles en les cloisonnant, en créant des alcôves et en abaissant les plafonds.  Chambord nous apparaît comme un dédale de petites pièces.

Le saviez-vous ?
François Ier avait choisi comme emblème la salamandre car on disait qu'elle ne craignait pas le feu.  En effet, cet animal secrète un liquide qui la recouvre, la protège et l'humidifie.