Villefranche-sur-Mer est un très joli village lové dans une anse aux eaux limpides.  Une citadelle du seizième siècle, des ruelles pleines de charme, une chapelle au style roman redécorée par Jean Cocteau en 1957 en font une agréable étape.  Je comprends pourquoi Dan et Louise sont tombés sous son charme.  Mieux vaut y aller au printemps.  En été, les touristes l'envahissent: les bateaux de croisière déversent leur flot de vacanciers, les terrasses des cafés sont remplies, les plages sont noires de monde et garer sa voiture devient vite un cauchemar.  Aujourd'hui est une magnifique journée: ciel bleu, soleil éclatant, température idéale.  Bien nous en a pris de pique-niquer.  Sur la plage que caresse généreusement le soleil, nous posons nos serviettes et nous mangeons avec appétit nos victuailles. Les vaguelettes qui lèchent le bord et les cris joyeux des enfants qui se trempent dans une mer très froide accompagnent notre déjeuner.  L'eau transparente m' invite et bientôt je me retrouve à nager avec les enfants.  A certains endroits, l'eau est plus chaude et le corps finit par s'habituer.  Nous demandons à Simon, Dan et Louise de nous rejoindre mais à peine l'eau a t-elle effleuré leurs orteils qu'ils renoncent à venir.  Vers 17h, le soleil finit par se cacher derrière quelques nuages et nous plions bagage.  Nous terminons la soirée autour d'un dîner dans le petit appartement de Dan et Louise et repartons de Villefranche contents et avec l'envie d'y revenir.

 

photo 1

photo 2 (1)