Aujourd'hui, je vais vous parler d'une incursion brève mais intéressante dans l'univers de Matisse.  

Elisa avait un travail à faire sur lui, c'est donc tout naturellement que nous avons choisi d'aller faire un tour au musée Matisse pendant les journées du patrimoine. Ce musée se situe sur la colline de Cimiez à Nice, dans la villa des Arènes, une demeure gênoise du XVIIème siècle.  

cimiez3

À proximité, on trouve le Régina, bâtiment construit en 1896 par Sébastien-Marcel Biasini. Il a abrité la reine Victoria qui y séjourna lorsque, sur les conseils de son médecin, elle faisait ses longues visites hivernales sur la Riviera française. Transformé en appartements privés dans les années 1930, il a été habité par Henri Matisse.  Près du musée, il y a une vaste oliveraie et des pelouses où l'on peut pique-niquer.  

cimiez5

 

cimiez1

La visite gratuite était intéressante et nous avons pu découvrir l'évolution du peintre, de sa première œuvre Nature morte aux livres, 1890, aux papiers gouachés découpés.  

Voici ce que j'ai retenu:

A 21 ans, Matisse va à Paris, intègre l'atelier de Gustave Moreau et étudie les grands maîtres de la peinture au Louvre.  Peintre impressionniste, il passe ensuite dans le post-impressionnisme: le fauvisme qui découle du pointillisme.  Il s'initie au pointillisme en 1904.  La touche pointilliste éclate, se divise, se fragmente: le mélange des couleurs se fait dans l'oeil de celui qui regarde le tableau.  De cette période, on peut voir le tableau Femme à l'ombrelle, 1905.

femme-ombrelle

Après son mariage, il part en Corse et découvre la lumière méditerranéenne.  Les couleurs dans ses tableaux sont de plus en plus vives et de moins en moins mélangées, les couleurs complémentaires ressortent et la ligne disparait.  Ses oeuvres sont presque abstraites et choquent.  Certains critiques parlent de peintures épileptiques des Fauves qui voulaient représenter les choses telles qu'on les ressent et pas telles qu'on les voit.

C'est en 1917 que Matisse arrive à Nice pour soigner une bronchite mais déçu par la pluie et le mauvais temps, il décide de repartir.  Le jour du départ, les nuages font place à un soleil radieux et Matisse est émerveillé par l'intensité lumineuse.  Il s'installe à Nice en 1921 et y passe plus de la moitié de l'année.  Il trouve à Nice de nouvelles lumières qu'il met en jeu dans ses intérieurs dans lesquels l'horizon et la fenêtre, lieu de passage, sont souvent présents.  De sa période niçoise, on peut voir au musée les tableaux Tempête à Nice et Bataille des fleurs, 1923, dans lesquels on voit la promenade des anglais mais le spectateur est placé à l'intérieur.  D'autres tableaux représentent des intérieurs niçois comme Femme au canapé, Femme à la fenêtre ...

matisse-fete-des-fleurs

En 1921, il s'installe au cours Saleya, 1 place Charles Félix, et commence une période expérimentale même si c'est le retour à plus de réalisme.

En 1930, il veut voir la lumière dans l'hémisphère sud et va à Tahiti.  Ci-dessous: Fenêtre à Tahiti.

window-in-tahiti

La lumière, vous l'avez compris, a été le sujet central de son oeuvre.  En quête d'une "autre lumière" il a beaucoup voyagé: Angleterre, Espagne, Maroc, Russie, Tahiti ...