IMG_3721aQuelques mots sur le peuple Karen:

Les Karen seraient venus avant le huitième siècle des confins tibeto-birmans. Ils ne cultivent pas le pavot mais pratiquent la riziculture sur terrasses irriguées.  A part quelques vagues migratoires récentes en provenance de Birmanie, et cantonnées dans des camps de réfugiés le long de la frontière, il s'agit en fait d'un peuplement autochtone. 

Le matin, nous nous promenons dans le village. Nous apercevons au détour d'un chemin une femme qui fait du tissage.  Elle a 40 ans, on lui en donnerait 25.  Ses petites mains agiles travaillent rapidement.  Son mari ne la quitte pas des yeux.  Il explique que cet habit sera pour le bébé de leur fille qui va accoucher.  Un peu plus loin, nous visitons la crèche où un groupe d'enfants nous accueille avec curiosité.  Ils n'ont qu'une petite salle pour jouer avec de très rares jouets. Leurs aïnés vont à l'école en contre-bas.  Nous la visitons également.  Elle est quasi-déserte aujourd'hui car les enfants sont partis en excursion pour quelques jours.  Seuls quelques-uns sont là et regardent la télévision. 
Dans  l'après-midi, nous allons faire du vélo jusqu'à une jolie cascade puis nous allons nous promener dans le parc national de Doi Inthanon.