Mercredi, le soleil a eu raison de ma motivation pour travailler, je me suis sentie un peu en vacances.  Avec le gazouillis des oiseaux, la peau chauffée par le soleil et la crème solaire sur mon visage, je me sentais vraiment bien, allongée sur le transat et mon livre à la main.  Michael Connelly et ses histoires policières, je ne m'en lasse pas; cela ne me rend pas plus intelligente mais cela a le mérite de me divertir!  

Elisa et moi sommes allées à la médiathèque et sommes revenues le sac rempli de mangas - c'est sa nouvelle passion! - et d'un magazine Géo Thailande secrète!  On ne se refait pas! ;)  

Vous n'allez pas le croire mais jeudi, pour la première fois de ma vie je suis allée en institut de beauté pour un soin de beauté des pieds qui comprenait limage des ongles, gel émollient pour cuticules, bain de pieds, gommage et rappe, travail des cuticules à la pince à envie, application d'huile à cuticules et de crème pour hydrater et avant le massage des pieds, pose de faux ongles.  J'en avais vraiment besoin pour deux ongles très abîmés! 

Vendredi soir, nous avons regardé Blood Work de et avec Clint Eastwood (Créance de sang) sorti en 2002 et adapté d'un des romans de Michael Connelly.  Si La Défense Lincoln tiré également d'un de ses livres nous avait plu - le jeu authentique et convaincant de McConaughey, le rythme soutenu, la bande-son - Blood Work nous a déçusOn y suit l’enquête d’un ex-agent du FBI, parti à la retraite après avoir subi une greffe de cœur, qui se retrouve à la poursuite de son némésis, un assassin qu’il n’a jamais réussi à appréhender.  Le jeu des acteurs est médiocre voire très mauvais, il n'y a pas vraiment de suspense ni de tension, la dernière scène d'action est grotesque; bref, cette adaptation est vraiment décevante.

Samedi, on a vu Hot Fuzz, une parodie très drôle du film d'action, du film policier et du film d'horreur.  L'agent Nicholas Angel est une caricature du flic parfait, il va devoir faire équipe avec un autre flic, qui ressemble plus à un amateur, et travailler dans un petit commissariat d'un village très paisible qui n'a pas enregistré de meurtres depuis 20 ans.  La première partie est drôle avec ses nombreux jeux de mots et situations absurdes et plus on avance dans l'enquête policière, plus le film est déjanté.  On ne s'ennuie pas une seconde, l'intrigue est prenante et les acteurs tous très bons. C'est une tuerie!

hot fuzz2

Samedi 23 avril, le Royaume-Uni commémorait le 400ème anniversaire de la mort de Shakespeare (1564 - 1616).  Bien évidemment, Londres a sorti le grand jeu et a mis la main à la poche, mobilisant musées, compagnies de théâtre, la radio publique BBC et le British Council chargé de diffuser la culture britannique à l'étranger. Même les stations de métro londoniennes ont été rebaptisées pour l'occasion des noms de héros shakespeariens. Dès janvier, le Premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé la couleur: un vaste programme baptisé "Shakespeare lives" prévoit des projets sur toute l’année et dans 140 pays.  Il n'y a pas à dire: les Anglais sont forts pour les commémorations.  Alors, j'aurais bien aimé être à Stratford-upon-Avon pour l'occasion, revisiter la maison natale de Shakespeare, Nash's House où il a vécu jusqu'à sa mort, le cottage de son épouse Anne Hathaway, la ferme de sa mère Mary Arden et Hall's Croft, une maison à colombage du docteur John Hall et de son épouse Susanna, la fille de Shakespeare.  Hall's Croft abrite aussi une petite exposition très instructive et terrifiante à la fois sur la médecine de l'époque.  J'y suis allée il y a 15 ans et à l'époque on ne pouvait pas visiter l'école où a étudié Shakespeare.  On peut désormais la visiter.  Stratford-upon-Avon est vraiment une ville charmante avec ses beaux bâtiments de style Tudor et j'ai très envie de la faire découvrir aux enfants! 

Shakespeare's birthplace

Alors, qui est tenté par une escapade dans le Warwickshire?